L'information des entrepreneurs » Marketing » Comment assurer la rentabilité d’une campagne SEA ?

L’objectif de la mise en place d’une campagne SEA est de booster le trafic d’une plateforme afin que l’entreprise soit plus visible auprès des visiteurs. Il ne suffit pas de mettre en place une campagne SEA pour voir les chiffres de vente exploser. En effet, vous avez aussi besoin d’exploiter quelques astuces ou méthodes pour avoir des résultats. Ces dernières vous permettront de rentabiliser votre campagne. Nous vous dévoilons quelques conseils pour que vos campagnes SEA soient couronnées de succès.

Définir vos plans marketing

La détermination de vos objectifs marketing est une étape importante pour assurer la rentabilité de vos campagnes SEA. Ces objectifs doivent être identifiés clairement. En effet, les moyens à mettre en œuvre dépendent des objectifs que l’on s’est fixés dès le départ. Vous ne pouvez pas mettre en place une campagne de prospection de la même manière qu’une campagne de trafic. Ces deux types de campagnes font appel à des moyens et méthodes différentes. Vous devez aussi établir un objectif pour chaque campagne que vous débutez. Toutes vos campagnes SEA ne doivent donc pas avoir les mêmes buts. Il vous faut aussi un objectif chiffré, car c’est plus facilement mesurable. Vous pouvez vous fixer comme objectif d’augmenter votre trafic de 25 % ou votre chiffre d’affaires de cent mille euros au bout d’un trimestre. Pour assurer la rentabilité de la campagne SEA, vous aurez besoin des compétences d’un consultant SEA. Son expertise peut se révéler d’une grande utilité.

Définissez votre budget

Il est important que vous définissiez un budget pour votre campagne SEA. Le budget doit être variable afin que vous soyez en mesure de saisir toutes les opportunités qui pourront se présenter. Un budget variable vous permet de dépenser davantage quand la campagne se révèle être efficace quelque temps après le lancement. Si votre budget est fixe comme pour beaucoup d’entreprises, prévoyez une réserve que vous pourrez exploiter en fonction des objectifs et surtout des résultats des campagnes.

Analysez la concurrence

Vous devez maîtriser le marché ainsi que les enjeux de votre secteur d’activité afin d’affiner votre stratégie de développement et votre position. L’analyse de la concurrence est une partie importante de l’étude de marché. Elle permet de bien connaître les différentes entreprises qui proposent les mêmes produits ou services que vous. Vous pouvez ainsi identifier leurs forces et leurs faiblesses de manière à maîtriser leur stratégie marketing. Vous devez vous concentrer surtout sur l’approche digitale de ces dernières. Identifiez les failles se trouvant dans leurs annonces. En effet, la faiblesse de vos concurrents doit être votre force. Vous devez vous inspirer de leur point fort afin d’être le meilleur.

Identifier votre audience cible

Vous devez cibler correctement vos personas. Vous n’avez pas besoin de communiquer vos offres à un public élargi. Lorsque vos produits sont uniquement réservés au sexe masculin, ciblez les hommes et si l’âge importe alors il faudra en tenir compte. Ceci vous permet de toucher véritablement votre audience. Pour mieux comprendre votre cible, vous devez vous mettre à sa place. Si votre public est large, vous devez multiplier vos campagnes SEA.

Choisir les mots-clés

Il est important de bien choisir vos mots-clés. En effet, le cadre de la campagne dépend des mots-clés. Choisissez les mots et expressions clés en fonction des paramètres de Google Ads. Tenez compte du fait que les requêtes des internautes sont souvent différentes et pour une campagne SEA rentable, vous devez affiner votre stratégie. Pour cela, combinez les requêtes ou éliminez des mots-clés que vous jugez rares. Il est important de définir les pages sur lesquelles vous aimeriez être visible et celles qui ne vous intéressent pas.

rentabiliser une campagne sea

Améliorer le  copywriting

Certains dirigeants d’entreprise négligent l’importance des annonces publicitaires ou copywriting dans leur campagne SEA. C’est une erreur, car les internautes cliquent sur un lien en fonction de la qualité de l’annonce. Vous devez donc veiller à publier sur votre site Internet des annonces attractives. Les internautes sont ainsi rassurés, car ils ont la conviction que la réponse à leur préoccupation se trouve sur votre site. 

Optimiser et suivre vos résultats 

Une fois la campagne SEA lancée, vous devez maintenant songer à optimiser vos annonces. Vous aurez donc besoin d’exploiter des indicateurs de performances afin d’analyser, et d’identifier les annonces peu performantes et celles qui sont efficaces. Lorsque la performance d’une annonce est remise en cause, vous devez soit la supprimer afin de concentrer votre budget sur celles qui vous procurent de la satisfaction ou les améliorer pour qu’elles soient plus efficaces. Pour analyser la performance des campagnes, choisissez les indicateurs clés de performances les plus fiables. Les plus utilisés sont le taux de clic (CTR), le taux de transformation ou de conversion et le coût par clic (CPC) pour ne citer que ceux-là. Ce sont des outils d’aide à la décision, car ils vous permettent de savoir dans quel sens orienter votre campagne SEA. Pour les exploiter, vous aurez besoin d’un compte Google Ads. Identifiez toujours les raisons de l’inefficacité d’une annonce afin de l’améliorer plus facilement.

  • A la Truffe du Périgord Pâté De Campagne Au Piment D'espelette 200g
    Fabrication artisanale sur lequel nous ajoutons un bouillon de légumes fait maison. Le piment d'Espelette AOP est ajouté de façon a ce qu'il est une touche légèrement plus soutenu en fin de bouche. A déguster entre 6° et 8° sur des toasts en apéritif ou dans une salade gourmande.
  • Pernille Corydon Boucles d’oreilles Sea Reflection plaqué or - Or
    Boucles d’oreilles Sea Reflection plaqué or
  • Tresor du patrimoine La Campagne d'Italie
    Métal : Cupronickel – impression colorisée sur l'aversDiamètre : 41 mm Poids : 31 g Tranche : cannelée Présentation : sous capsule La Première Campagne d’Italie (1796-1797)  La campagne d’Italie fait partie des toute premières pages de l’histoire de la fabuleuse épopée napoléonienne. Lors de son instauration le 31 octobre 1795, le Directoire est aux prises avec deux problèmes majeurs : La guerre avec les Autrichiens se poursuit malgré la paix signée avec la Prusse et la Hollande. La France se retrouve devant une coalition, formée de l’Angleterre, de l’Autriche et de la Sardaigne, que vont rejoindre le royaume de Naples, les États Pontificaux, Modène et Parme. Le second problème est la crise économique qui frappe la République. La monnaie de papier ne vaut plus rien ! Le 19 février 1796, on brûle officiellement la planche à assignats. Le Directoire est obligé de faire la guerre pour obtenir des conquêtes, qui vont servir de monnaies d’échange pour obtenir des frontières – Belgique et rive gauche du Rhin – et lever des contributions sur les alliés et les vaincus.  Le général Carnot dresse le plan de bataille de trois armées. L’armée de Rhin-et-Moselle, commandée par le général Moreau, et l’armée de Sambre-et-Meuse aux ordres du général Jourdan ont pour mission commune de traverser l’Allemagne pour atteindre Vienne pour combattre les Autrichiens sur le Main et le Danube. La troisième armée est celle d’Italie avec à sa tête Bonaparte, nommé général en chef, le 2 mars 1796. Son but : attaquer les Austro-Sardes dans la vallée du Pô. En stratagème, l’armée de Bonaparte devait faire illusion pour que l’Autriche se mobilise en Italie. Dès sa prise de commandement le magnétisme de Bonaparte galvanise ses troupes. Il se révèle un stratège militaire hors pair. Il accumule les victoires dans les batailles de Lodi, Arcole, Rivoli,… L’armée du général Bonaparte vainc cinq armées piémontaises et autrichiennes. En un an, il conquiert l’Italie et la rive gauche du Rhin, que doit abandonner l’Empire d’Autriche. Le royaume de Piémont-Sardaigne, puis l’Autriche se retirent de la Première Coalition, qui est ainsi démantelée. Fort de ses conquêtes, Bonaparte livre au Directoire désargenté des sommes considérables, prises sur les territoires occupés. Les victoires en tant que général, forgent aussi la vocation politique du futur Empereur des Français… Bonaparte ne se contente plus de missions militaires, il reçoit les ambassadeurs, négocie au nom du gouvernement. En Italie, il crée une République cisalpine et le 18 octobre 1797, il signe avec le comte Louis de Cobentzel, représentant l’Autriche, le traité de Campo-Formio mettant un terme, une première fois, à la guerre franco-autrichienne. Un destin hors pair et une légende se dessinent déjà… Le saviez-vous ? À Sainte-Hélène, lʼEmpereur dicte à Las Cases un récit de la campagne dʼItalie. Il évoque lʼépisode immortalisé par le peintre Gros. “Ce pont dʼArcole, par sa situation, résistait à toutes nos attaques”. Napoléon...